Ses voisins homophobes menacent de le tuer et il peint sa maison avec le drapeau LGBT.

[ad_1]

Mykey O’Halloran a décidé de déménager sur une île australienne appelée Phillip Island. Avant même de faire ses valises, elle savait qu’elle voulait que son bungalow soit coloré. Cependant, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait trouver en arrivant dans son nouveau quartier.

« J’avais cinq hommes qui frappaient agressivement à la porte d’entrée. »Il a déclaré dans une interview avec QNews un mois après avoir emménagé. J’ai même reçu des menaces de mort si je décidais de peindre ma maison en arc-en-ciel.

« Plus tard, le propriétaire de la maison d’en face est venu me rendre visite pour me dire que si je peignais ma maison, nous verrions ce qui se passerait. Je me suis sentie envahie et violée« .

Et c’est cela, l’île avait déjà une histoire d’homophobie…. Récemment, un homme de 23 ans a été agressé parce qu’il était homosexuel et a reçu des menaces de mort. Cependant, selon les habitants du quartier, ils ont voulu réserver un meilleur accueil à Mykey.

Le mariage entre personnes de même sexe est légalisé dans les îles Caïmans.

Heureusement, quelques semaines après les attentats, une centaine de personnes l’ont aidé pour qu’il puisse peindre sa maison. Certaines entreprises ont même fait des dons de peinture Et une équipe de volontaires s’est présentée à la maison pour la peindre.

« Après l’ouragan vient l’arc-en-ciel », a posté O`Halloran sur ses médias sociaux. « Je suis très reconnaissant pour tous ces messages de soutien. »

[ad_2]