La Tunisie devient le premier pays arabe à reconnaître le mariage entre personnes de même sexe

Selon un rapport qui vient d’être publié, le mariage homosexuel vient de devenir une réalité en Tunisie. Elle est ainsi devenue le premier pays à l’approuver malgré une population majoritairement musulmane.

Un homme d’origine tunisienne a épousé un autre homme d’origine française. Bien que le mariage ait été officialisé en France, les deux ont réussi à rendre leur mariage valide également en Afrique du Nord.Ils s’y sont d’ailleurs mariés également. Cela se reflète dans l’acte de naissance de l’homme tunisien, qui est courant dans le pays. L’affaire a été rendue publique par une organisation LGBT appelée Shams.

Cependant, même à ce jour, l’homosexualité reste illégale en Tunisie et est même passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans. En outre l’homophobie y est totalement institutionnalisée et aucune licence de mariage n’est délivrée aux couples homosexuels.

Nous avons pu prendre connaissance d’un premier cas, et nous espérons qu’il sera le premier de nombreux autres. Shams a publié cette nouvelle encourageante sur Facebook le 24 avril, et c’est une grande réussite pour les homosexuels en Tunisie. Il annonce que, pour la première fois dans l’histoire du pays et du monde arabe, le mariage entre personnes de même sexe a été reconnu.

هي الأولى في تونس و في العالم العربي ، بعد زواجهما زواجهما ، فرنس و تونسي ، يتم الاعتراف بعقد زواجهما ( الذي تم خسب القوانين…

Posté par Shams – Pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie le vendredi, 24 avril 2020

Comme prévu, les réactions homophobes ne se sont pas fait attendre, qualifiant la nouvelle de fausse, mais heureusement, elle est bien réelle. Le premier mariage gay est déjà devenu une réalité.

Ce n’est pas quelque chose de nouveau, en fait quelque chose de similaire s’est produit en Russie vers 2018, un autre pays hautement homophobe. Là aussi, les licences de mariage ne sont pas approuvées pour les personnes homosexuelles. Dans ce cas Eugène Wojciechowski et Pavel Stotsko a officialisé leur mariage au Danemark. Toutefois, à leur retour en Russie, le bureau d’enregistrement a été contraint d’accepter le mariage et de l’enregistrer.

La raison ? La loi russe oblige à reconnaître la plupart des mariages étrangers. Mais bizarrement, les deux hommes ont ensuite été arrêtés par la police.

Shams n’a pas publié les noms des hommes qui composent le couple et qui se sont en fait mariés en Tunisie. Tout porte à croire qu’ils ont gardé l’anonymat pour préserver leur sécurité. Shams ne s’est imposé que récemment comme la première association LGBT reconnue sur le territoire tunisien.