La science répond : Pourquoi les « bad boys » réussissent-ils si bien en amour ?

Un mec super beau, attentif et minutieux vous veut, mais même s’il vous donne tout ce qu’il a et se donne à 100% à vous… il manque quelque chose. Paradoxalement, vos pensées se tournent vers un autre homme : Moins attentif, plus intéressé, plus bâtard, rebelle et arriviste. Vous savez parfaitement qu’il est égoïste et ne pense qu’à ses propres intérêts. Vous savez qu’il va de fleur en fleur. Vous savez aussi que vous ne pouvez pas lui faire confiance.

Mais vraiment… Cela vous rend fou ! Vous voulez le connaître, et aussi difficile que cela soit de l’admettre… vous avez le béguin pour lui.

Tout cela vous dit quelque chose ?

Je suis sûr que vous avez entendu le « moi » plus d’une fois J’aime les méchants/mauvais garçons« ou vous pouvez même être vous-même attiré par eux. La vérité est que ce n’est pas rare et que c’est une pensée commune chez les hommes homosexuels. Mais… Quelqu’un sait-il pourquoi cela se produit ? Quel est l’intérêt d’être attiré par les hommes les plus « mauvais » et les plus « inadaptés » à un moment donné ? Il y a en fait une explication.

La science nous dit pourquoi les mauvais hommes triomphent tant en amour

Oui… il existe une explication scientifique qui répond à la grande question ! Pourquoi les mauvais hommes soulèvent-ils tant de passions ? En fait, tout cela a une base scientifique qui s’appuie sur la théorie de l’évolution de Darwin.

Si nous jetons un regard sur le passé, nous découvrirons que Charles Darwin a gagné une énorme popularité lorsqu’il a conçu la théorie de l’évolution basée sur la sélection naturelle. Ce naturiste a déclaré que les organismes se font concurrence pour mieux s’adapter à l’environnement. Le but de tout cela est d’acquérir une plus grande quantité de ressources qui les aideront à mieux se reproduire.

C’est précisément cette théorie qui constitue la base des recherches menées par l’hôpital clinique de Barcelone. Les conclusions qu’ils ont tirées sont les suivantes ces personnalités extrêmes présentent des améliorations évolutives. D’un point de vue plus « darwinien », cela se traduit par une plus grande réussite en matière de survie et de procréation.

Par exemple, les hommes qui sont particulièrement impulsifs, névrosés, compulsifs, imprudents ou antisociaux sont plus attirants. En fait, ces hommes ont tendance à avoir plus de relations et plus d’enfants. Étonnamment, ces types de « défauts » ne sont pas perçus comme des « inconvénients » mais plutôt comme des stratégies évolutives.

Cela s’applique-t-il également aux hommes homosexuels ?

Même si les couples homosexuels ne peuvent pas procréer biologiquement, leurs critères pour former un couple sont les mêmes. Lorsque nous cherchons un homme avec qui partager notre vie, nous cherchons en fin de compte une personne qui nous apportera la sûreté, la sécurité et le bien-être. En outre, nous avons également il se peut très bien qu’inconsciemment nous cherchions le meilleur père pour nos enfantsBien que, biologiquement, il ne soit pas possible de procréer entre personnes du même sexe, il existe une tendance naturelle à former une famille.

Il suffit de se rappeler le cas de Sphengic, le pingouin qui a été élevé par Stephen et Magicdeux pingouins mâles. Et tant d’autres exemples de familles homoparentales qui sont devenues célèbres dans le monde animal au cours des dernières années.

Le succès du côté obscur en matière d’amour et de relations homosexuelles

Mais… comment tout cela se reflète-t-il dans les données ? Selon l’étude, les personnes ayant une personnalité pathologiquement impulsive sont les mêmes qui ont tendance à aller de fleur en fleur. Saviez-vous que ces types d’hommes ont 105% d’affaires d’amour en plus (plus court que oui) que le reste des hommes ? Par ailleurs, il y a aussi le cas des hommes impulsifs (et névrosés) qui ne vont pas de fleur en fleur ayant des relations éphémères, mais qui en ont plusieurs mais toutes stables.

Dans le cas de ces hommes, unn 45 % de relations amoureuses plus stables que la moyenne.

Mais pourquoi ? Selon l’étude, ce type de caractéristiques n’a pas été éliminé par la méthode de sélection naturelle parce qu’elles offrent d’une certaine manière un avantage évolutif. En fait, cela a beaucoup de sens. Au final, ces « mauvais » hommes avec leur attitude atteindre se démarquer de la foule afin qu’ils obtiennent finalement un plus grand succès sur le plan émotionnel. Cela se traduit en fin de compte par une plus grande capacité à trouver l’homme parfait et à élever sa propre famille.

C’est pourquoi les gens sont souvent plus attirés par ces hommes que par les plus silencieux. En outre, il existe d’autres dimensions de la personnalité et de la reproduction d’un individu. Comme vous pouvez le constater à partir des hypothèses ci-dessus ne sont pas toujours positives dans le domaine de la romance (quand il s’agit de trouver un partenaire).

Selon l’étude, les personnes les plus ouragans ont moins de couples. En outre, ceux qui sont pathologiquement dangereux se reproduisent trop tard.