Cérémonie de Mariage Gay à New York

- - Actualités

Ils sont entrés en marchant sur un Ave Maria et sont ressortis dix minutes plus tard mari et mari: Omar et John se sont mariés dans une chapelle de New York qui a accepté de les unir même si les mariages gays sont encore interdits dans la ville. “Je n’aurais jamais imaginé que ça finirait par marcher”, confie Omar Portacio, 25 ans, qui a tout de suite adopté le nom de famille de John, son “époux” âgé de 26 ans avec qui il vit dans le quartier de Brooklyn depuis un an.

Pour célébrer leur union, ils ont fait appel à une petite “chapelle de mariage” qui a ouvert ses portes il y a à peine deux semaines dans le quartier bohème du Lower East Side. “Ce qui nous intéresse, c’est d’être reconnus et qu’on nous traite comme un couple marié”, explique Omar. Submergé par l’émotion, comme n’importe quel marié quelques minutes avant de dire “oui”, John confirme: “Nous voulions que ce soit public, pour que tout le monde le sache”.

Quel est le prix d’une cérémonie Gay à New York ?

En ce moment, des couples se marient pour (entre ) 100 et 500 dollars la cérémanie . Pas de symboles religieux dans cette chapelle, dont Kevin est devenu “révérend” à l’âge de 23 ans à la faveur d’un simple clic sur internet: l’Eglise de la vie universelle donne ce titre sur le web à n’importe qui, quasi instantanément. “Je suis devenu ‘révérend’ en ligne uniquement pour ça”, raconte-t-il. “J’ai déjà célébré quinze mariages, dont huit réels et les autres simulés”. Comme à Las Vegas, les couples hétérosexuels peuvent se marier en dix minutes et la procédure est légalement validée, comme un mariage traditionnel dans les bureaux d’une mairie. D’autres le font uniquement pour s’amuser. “Certaines personnes qui se marient à l’étranger veulent offrir une cérémonie à leurs amis de New York”, raconte Kevin, qui a revêtu un sobre costume blanc pour l’occasion. La cérémonie donne lieu au traditionnel échange de promesses et d’alliances mais est dépourvue de toute référence religieuse.

Célébrer son mariage gay à la Wedding Chapel de New York !

Les mariages gays célébrés à la “Wedding Chapel” entrent dans la catégorie des unions simulées. Les couples qui se sont mariés ce jour-là y voyaient simplement une forme de protestation en faveur du mariage homosexuel, comme Sara et Lucy ou Jaeme et Michael, tous la vingtaine. “Moi je l’ai fait parce que je trouve ça lamentable que nous ayons encore à lutter pour l’égalité des droits”, déplore Jaeme, 29 ans, qui a profité de l’occasion pour essayer une robe de mariée. Aux Etats-Unis, le mariage homosexuel a été légalisé dans six Etats: Iowa, Connecticut, Maine, Massachusetts, New Hampshire et Vermont mais pas dans celui de New York. Néanmoins, 40 ans après les émeutes du quartier de Greenwich Village, qui ont marqué le début du mouvement mondial d’émancipation des gays, New York continue d’espérer une législation en la matière. L’Assemblée de l’Etat a voté cette année un projet de loi en ce sens, mais au Sénat la bataille n’est pas gagnée d’avance. “Il y a beaucoup d’espoir que le Sénat adopte en septembre le texte déjà voté par l’Assemblée”, explique Evan Wolfson, directeur exécutif du mouvement “Freedom to Marry” (”liberté de se marier”).

Les commentaires sont fermés.