Yagg dans la tourmente

logo-yaggLe deuxième média LGBT de France après TETU, connaît actuellement de graves difficultés financières qui pourraient compromettre son avenir. Un appel à l’achat de pixels sur le mur du site a été lancé, afin de subvenir aux besoins immédiats de trésorerie.

C’est dans un article du 30 septembre, que Yagg annonçait la couleur à ses lecteurs: « Yagg en danger: soutenez votre média préféré ». Yagg voit donc rouge: sa société éditrice, « LGNET, connaît actuellement de graves difficultés financières et doit faire face à des problèmes immédiats de trésorerie ». Un trou d’air qui met le média LGBT en situation de danger. Pourtant Yagg ne doute pas de la pérennité de son entreprise à plus long terme: « D’une année à l’autre, notre chiffre d’affaires a quasiment triplé, ce qui vu le contexte économique depuis fin 2008 et les moyens dont nous avons disposé est une belle performance » se justifie-t-il.

Il est vrai qu’avec près de 5000 articles, 400 vidéos publiées (dont les trois quarts réalisées en interne), une communauté de 6000 yaggeurs et yaggeuses et 400 blogs en à peine deux ans, Yagg est plutôt un beau succès.

Pour remédié a ses problèmes de trésorerie, le média pur player a lancé un appel pour l’achat de posters sur le mur de son site. La vague de soutien ne s’est pas fait attendre: une semaine plus tard, établissements, associations, sites web (dont GayinLyon.com) et particuliers ont répondu à l’appel de Yagg en achetant un morceau de mur, éclaircissant un peu plus l’avenir du site LGBT.

Voir le mur de Yagg: http://mur.yagg.com/

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: