Kiss-in: qui sont ces contre-manifestants?

kissin-contremanif

Cette photo, déjà retirée par de nombreux médias, fait polémique. Elle montre en effet une partie des contre-manifestants au Kiss-in du 18 mai dernier à St Jean.  Qui étaient réellement les manifestants situés devant la Cathédrale St Jean? Mouvances issues du FN, MPF, JPF, réactionnaires, intégristes ou simples catholiques?

Cette question a été soulevée dans un reportage de TLM (Télé Lyon Métropole):

La vidéo ne marche pas: http://tlm.kewego.fr/video/iLyROoafvOqH.html

-

Le groupe de pop chrétienne  Glorious adresse une lettre ouverte et dénonce une « contre-manifestation orchestrée »

Publié aujourd’hui sur le site du journal le Progrès, Glorious entend également dénoncer les dérives de catholiques ultras du 18 mai à Lyon. Benjamin et Thomas Pouzin, leaders du très écouté groupe de musique catholique lyonnais ont adressé au journal une « lettre ouverte » dont voici le contenu:

« Ces images que nous avons vues, poursuivent-ils, ne représentent nullement la jeunesse catholique lyonnaise : ce sont des identitaires, des extrémistes, des militants politiques qui n’attendent que ce genre de manifestation pour exister. Ils font leurs nids dans ces rassemblements. Qu’ils existent, qu’ils manifestent, qu’ils contre-manifestent, c’est leur droit le plus total et personne ne peut le leur enlever mais qu’ils s’affichent au nom de l’Église, de la jeunesse chrétienne, du pape et de l’Évangile et que leur unique réponse à la moindre provocation soit dictée par la loi du Talion (œil pour œil, dent pour dent), nous ne l’acceptons pas. Nous n’acceptons pas non plus d’être assimilés à ces gens-là qui n’ont de catholiques que le nom (…). »

« Cher frère, nous ne voulons pas te laisser sur le témoignage amer que tu as pu vivre [le 18 mai]. Alors avant de te quitter, permets-nous de te raconter ce qui nous est arrivé l’autre jour lors d’une soirée « Lyon Centre ». Un jeune homme est venu nous voir et nous a remerciés. Nous lui avons alors demandé quelle en était la raison, ce à quoi il a répondu : « Je suis homosexuel et j’ai trouvé ma place dans l’Église, je suis heureux car vous m’avez accueilli. Pour tout cela merci. »

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: