Sports et homosexualité, projections en plein air

sportethomosexualiteDans le cadre de « Tout l’monde dehors », avec Cour&docs, les associations AIDES, HES (Homosexualité Et Socialisme) et Écrans Mixtes, proposent le documentaire « Sports et Homosexualités : c’est quoi le problème ? » de Michel Royer. Les projections gratuites destinées à tous les publics se dérouleront en plein air à la nuit tombée, du 29 au 31 juillet dans 3 arrondissements de Lyon.

Sports et Homosexualités : c’est quoi le problème?

Un film écrit et réalisé par Michel Royer / Produit par CAPA – 90 minutes

Pour la première fois, un film se propose d’aborder la question délicate et encore taboue des rapports entre les sports et les homosexuels.

Par des reportages, des archives et des interviews de personnalités du sport, il essaie de répondre à une question apparemment simple : Y a t il un problème entre le sport et les homos ? Et si oui, quel est-il, d’où vient-il, comment se manifeste-t-il, quels sont ses conséquences, quels sont les moyens de le résoudre ?

Grâce aux témoignages des très rares sportifs qui acceptent de parler du sujet, le film décrit une situation de discrimination réelle, largement ignorée par l’opinion et peu considérée par les milieux sportifs, et sur laquelle encore peu de gens acceptent de parler. Il s’intéresse à l’action et à la philosophie des clubs sportifs dits gays et lesbiens, qui, à l’instar du Paris Foot Gay, luttent pour l’intégration des homos par la pratique sportive. Il visite plusieurs de ses clubs, filme la coupe du monde de foot gay et présente les Gay Games, les « jeux olympiques gays ».

Face aux préjugés, au tabou et à la loi du silence, ce film essaie de lever des blocages et des malentendus inutiles.

Parmi les intervenants : Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des Sports, Lilian Thuram, champion du monde de football en 1998, Brahim Nait-balk, entraîneur du Paris Foot Gay

Sport et homosexualités, c’est quoi le problème?
-
Jeudi 29 juillet : Place Edgar Quinet
6ème arrondissement – Métro Foch
-
Vendredi 30 juillet – Place Raspail
7ème arrondissement – Métro Guillotière
-
Samedi 31 juillet – Parc Bazin
3ème arrondissement – Métro Grange Blanche
-
Séances gratuites
Début des projections à la nuit tombée

Voir la bande annonce:

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com:

  • Samedi 2 juillet, la Garçonnière Party fête ses 3 ans de soirées clubbing au Ninkasi Kao. Pour la dernière soirée de la saison (retour le samedi 1 ...

  • "La nuit du 13 au 14 juillet sera bleu blanche rose... Folle folle folle, Marie Antoinette ne va pas bien se tenir!" Comme chaque année, le Pinks ...

  • L'association de cinéphiles Ecrans Mixtes et le centre de documentation LGBT Le Point G proposent vendredi 30 septembre 2011 la projection du film ...

  • Dernier venu dans le milieu de la nuit gay lyonnaise, Le Crazy a réussi en peu de temps à devenir un lieu incontournable. Le concept? Rassembler g ...