Nuit du cinéma LGBT sous les étoiles

affiche nuit 2010

Vendredi 18 juin, la Lesbian and Gay Pride de Lyon vous propose la première Nuit du Cinéma LGBT « Sous les étoiles ». Alors que cette nuit du cinéma se tenait depuis plusieurs années au CNP Odéon, la fermeture de ce dernier a contraint les organisateurs à adapter et revisiter le concept de cette nuit cinématographique. Ainsi c’est sous les étoiles dans un cadre exceptionnel et chargé d’histoire de l’amphithéâtre des Trois Gaules que ce tiendra cette édition 2010.

Les projections commençant à la nuit tombée, la soirée commencera dès 21h30 par un pique-nique convivial, tiré du sac et en musique. La projection débutera une heure plus tard avec deux films: un film espagnol drôle et décalé, Boystown, mettant en scène l’un des héros de « un dos tres » dans le rôle d’un agent immobilier tueur en série. Pour le second film un réalisateur phare qui est mis en avant: John Waters avec une comédie totalement délirante comme il sait si bien les faire.

Entrée : 10 € / Amphitéâtre des 3 Gaules, Jardin des Plantes. Rue Lucien Sportisse – Lyon 1er. M° Hôtel de Ville.
Préventes au Forum Gay et Lesbien, 17 rue Romarin – Lyon 1er, Ouvert tlj de 18h30 à 20h30

chuecatownBoystown (Chuecatown)

Réalisé par Juan Flahn. Avec Pepon Nieto, Pablo Puyol, Concha Velascop ; Long-métrage – 2008 – Espagne – Comédie – 1H33 – VOSTF

Leo et Rey, en couple depuis un petit moment, vivent à Chueca, dans le quartier gay de Madrid. Mais Victor, un agent immobilier peu scrupuleux, va venir troubler leur tranquilité. Bien décidé à faire de Chueca le nouveau quartier branché de la ville, il supprime toutes les personnes âgées. Son objectif: le peupler de jeunes et beaux mecs. Jusqu’au jour où il profite d’une crise entre Leo et Rey pour tenter de supprimer Antonia, la mère de Rey…

-

affiche-dirty-shameA Dirty Shame

Réalisé par John Waters. Avec Tracey Ullman, Johnny Knoxville, Chris Isaak ; Long-métrage – 2005 – USA – Comédie – 1H29 – VOSTF

Le quartier des classes moyennes à Baltimore subit de plus en plus la très néfaste influence d’un obsédé de première catégorie, le sombre gourou Ray-Ray qui, probablement à cause de ses quelques neurones en biais, est bien résolu à libérer les pulsions les plus inavouables de ses congénères. Lorsque Sylvia Stickles, une femme bien sous tous rapports, se cogne la tête lors d’un accident de voiture, c’est la métamorphose. Elle se transforme aussitôt en créature lubrique, au grand dam de son mari Vaughn. En revanche, sa fille, qui dans le plus grand secret se trouve être une danseuse exotique déjà convertie au pouvoir de Ray-Ray, est plutôt contente. Mais la vérité est ailleurs et seul Ray-Ray la connaît : Sylvia est une envoyée du ciel dont la mission consiste à renforcer le pouvoir du sexe sur le monde.

Source: LGP Lyon

Commentaires

Un commentaire sur “Nuit du cinéma LGBT sous les étoiles”
  1. florent dit :

    je suis passé devant vers 23h et il y avait pas mal de monde ! Mais un peu trop cher pour moi

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: