Nouvelle agression homophobe au coeur de Lyon

homophobieC’est en rentrant chez eux, samedi soir dernier tard dans la nuit, que Julien et son copain ont été pris à partie par quatre individus. Traités de « sales pédés » et roués de coup, Julien s’en est sorti avec une double fracture du nez, des douleurs à l’oeil gauche et diverses égratignures, outre le choc psychologique. Son copain a eu quelques bleus à la jambe. C’est l’intervention d’un adolescent qui a permis à Julien d’appeler la police.

Parmi les quatre agresseurs se trouvait un habitant du même immeuble que Julien. Visiblement sous l’emprise de l’alcool, il aurait pu être au courant de l’homosexualité de Julien par ce biais là. « Cela ne se voit pas sur nous que nous sommes gays. Mais dans l’immeuble, notre situation est connue. Il a pu en entendre parler » expliquait ce matin la victime au quotidien 20 minutes.

Jeune chef d’entreprise de 27 ans, Julien reste pour le moment retranché chez lui et craint de croiser son agresseur dans la cage d’escalier. Il s’est vu prescrire 9 jours d’ITT (Incapacité Totale de Travail). Lui et son copain ont déposé plainte pour violence en réunion et propos homophobes.

De son côté l’association Lesbian & Gay Pride de Lyon a saisi le procureur de la République «pour que les agresseurs soient jugés en correctionnelle», justifie-elle via son président David Souvestre. Ce dernier demande à ce que la police nationale porte une attention particulière dans ce quartier très vivant la nuit, et en particulier à la sortie des boîtes: « C’est souvent là que les haines les plus vicérales ressortent » explique t-il. Ces derniers mois, l’association a recensé plusieurs agressions homophobes dans le 1er arrondissement de Lyon.

Commentaires

4 commentaires sur “Nouvelle agression homophobe au coeur de Lyon”
  1. Seb75014 dit :

    Courage les garçons! C’est malheureusement le triste constat du risque du monde de la nuit et pas que pour nous les pd. Je suis de tout cœur avec vous soyez prudent mais gardez la tête haute. Il nf faut pas vivre dans l’angoisse mais vivre sa vie comme tout le monde on est ded êtres humaines merde!!

  2. Alex dit :

    et depuis fin février est-ce qu’il y a eu une enquête? la police qui est parfois très rapide a-t-elle convoquée le voisin de Julien?

    ou en est-on?

    merci,

  3. Kevin dit :

    C’ est malhereux de lire telle histoire car je pense que les gens avaient déja compris d’ une fois pour toutes que ça ne vaut pas la peine d’ etre homophobe. Vivons-nous encore au Moyen-age? Des fois j’ ai l’ impression que la société regresse au niveau social, sérieusement. Cela demontre que l’ on doit faire attention tout de meme. Je suis avec vous Julien et avec votre copain. Je suis en couple depuis deux années, et je vis avec mon compagnon. Je crois à l’ amour d’ abord tout. Je ne vais jamais laisser de vivre ma vie à cause des gens sans escrupules comme ces agresseurs. Je souhaite que la justice exerce son role en défense de ceux qui ont subi telle agression physique et morale.

  4. Xinul666 dit :

    Faudra peut-être m’expliquer pourquoi plus de 80% des victimes d’agressions homophobes sont des mecs en couple. Les victimes de l’agression de 2006 à Tarbes et de celle du miroir d’eau de 2011 à Bordeaux (parmi de nombreux exemples) se ‘roulaient des patins’ de manière ostensible.

    A Toulouse, j’ai été témoin d’insultes homophobes à l’encontre d’un couple homo (de vraies folles) qui sortait d’un bar gay. Quelques minutes après, je croisais les personnes qui proféraient les insultes; ces personnes m’ont retourné mon salut (et m’ont même indiqué la position d’un restaurant), alors que je sortais du même établissement (donc ils savaient que j’étais homo).

    Simplement, je faisais profil bas et restais discret. J’ai certainement évité de nombreuses agressions en procédant ainsi.

    D’autre part, et on sort un peu du sujet, je constate que la majorité des homos est assez antipathique, que ce soit sur le Net que dans les établissements de loisirs.

    Sgd: un homo quasi-homophobe en raison de la pétasserie du milieu gay.

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: