Mgr Barbarin compare le mouvement LGBT à une attaque microbienne

barbarin-lyonC’est dans une interview donnée au magazine Lyon Capitale que le cardinal de Lyon s’est confié et a réitéré son opposition au mariage gay et aux personnes LGBT. Sans surprise, on y apprend que Monseigneur Barbarin n’a pas évolué sur ces questions sociétales. Le temps de l’ouverture sur l’autre et des rencontres avec des associations LGBT est décidément bien révolu. De l’eau a coulé sous les ponts de la Saône, Lyon s’est métamorphosée, et pourtant le discours de celui qui représente la primatie des Gaules n’a guère évolué. Pire, ses derniers propos apparaissent comme une provocation et une insulte envers les personnes LGBT.

Ainsi, interrogé sur la manière dont les jeunes catholiques doivent se confronter aux questions de sociétés, le cardinal dramatise: « avec l’arrivée du Pacs, du mariage homosexuel, des familles décomposées, recomposées, etc. On se dit: « Que se passe-t-il ? Ca va vraiment vite… » Il y a un certain effroi. ». Une menace qui ne fait pas peur à l’archevêque « car la parole de Dieu et l’enseignement de l’Eglise nous donnent des repères clairs, solides et durables. » Et d’ajouter une métaphore médicale pour le moins choquante: « En outre, je constate que chaque génération produit les anticorps dont elle a besoin. Devant une agression microbienne, notre corps sait se défendre, et du point de vue spirituel c’est pareil ». Une comparaison qui revient à qualifier d’un côté les catholiques (les anti-corps) de purs, et de l’autre les homosexuels, organisés en mouvement (la maladie) d’impur.

Sûrement incrédule, le journaliste reformule sa question et demande des précisions sur ces « attaques microbiennes ». L’archevêque se contentera de se référer à la bible « Je vous le dis : ce n’est pas un Parlement qui va changer la vérité de l’homme. La Bible, c’est une parole de vie, de vérité, qui traversera tous les siècles (…). À la première page, on nous dit que Dieu nous a créés homme et femme, puis Jésus enseigne que l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme et tous deux ne formeront qu’une seule chair. Cette parole de Dieu a une valeur éternelle et ne va pas être modifiée par une loi votée au Canada, au Portugal, en Espagne ou ailleurs», référence aux derniers pays ayant légiféré pour l’égalité des droits.

Rappelons qu’en 2007, Mgr Barbarin était à l’origine d’un texte interreligieux réunissant les représentants des cultes musulman, juif, protestant, orthodoxe et arménien de Lyon dans une déclaration contre l’homoparentalité et toute idée d’ouverture du mariage aux homosexuels.

Commentaires

4 commentaires sur “Mgr Barbarin compare le mouvement LGBT à une attaque microbienne”
  1. Lucie M. dit :

    A mon avis, son éminence ne visait pas les personnes LGBT mais les nouveaux comportements qui semblent contraires à sa morale. Pourquoi s’en étonner ? J’ai lu l’article de Capitale Lyon. Il ne m’a pas du tout choquée. ça fait belle lurette que l’ancien testament et les épitres de Paul sont sans équivoques quant à l’homosexualité… On peut le regretter mais on ne peut pas soupçonner les catholiques d’opportunisme sur ce point. Vous semblez découvrir la lune !
    LM

  2. Sabine Géchaud dit :

    Je suis étonnée de votre article car le logo LGBT ne figure pas dans les réponses du Cardinal Barbarrin. Quand il parle des anti-corps, il donne l’exemple d’internet et du Tèl port. Votre article est à la limite de la mauvaise foi. Ce que je sais, c’est que c’est l’un des seuls évêques à nous avoir rencontrés en 2009

  3. Capucin69 dit :

    Mon avis sur cette interview:
    1/ La métaphore gay = attaque microbienne est plus que maladroite, elle est offensante, d’autant plus que cette interview a été donnée quelques jours à peine avant la journée mondiale contre le sida.
    2/ Le journaliste tente d’être concret en demandant ce que doit répondre les jeunes catholiques confrontés à ses sujets. Sa réponse est un flou artistique (pardons « spirituel ») des plus total.
    3/ @ Sabine: LGBT n’est pas un logo (!!).

  4. capucin70 dit :

    Cet article est encore une preuve de mauvaise fois, pour compléter les propos de lucile et sabine. Quand on lit l’interview de Lyon Capitale, le Cardinal Barbarin ne compare pas l’homosexualité à cette « attaque microbienne », c’est facile de faire des raccourcis et de sortir les phrase du contexte. Mais Gayinlyon s’y complait.
    « Devant une aggression microbienne, notre corps sait se défendre, et du point de vue spirituel c’est pareil. Je le vois par exemple dans le témoignage des jeunes qui me disent comment ils résistent à certaines tentations liées à Internet ou à leur portable. » La 2e phrase a sans doute son importance non ?
    D’ailleurs, tout récemment dans le même mag, voici qu’il donne des précisions (que ce site évite bien sûr de relater) : lien à suivre : bit.ly/uzGIZn … A lire.
    Je suis catho et gay, je fais partie des gays dont Cardinal Barbarin parle dans l’article du lien, j’échange régulièrement avec lui sur le sujet et je peux dire qu’il fait preuve de beaucoup de compréhension et n’est pas du tout dans l’homophobie ou l’intégrisme. Il est très ouvert sur le sujet. « Pour moi, l’homosexualité est un fait. Donc les homosexuels, on les aime et ceux que je connais le savent ». C’est ce que je retiendrai, plutôt que les propos malhonnêtes que ce site tient…

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: