Lyon ne possède que deux établissements gays!

lyon nocturne2: c’est le nombre d’établissements gays à Lyon, selon l’office du tourisme!! En se rendant sur le site officiel de l’office du tourisme, nous avons tout d’abord été « amusés » lorsqu’il est annoncé que: « Lyon (…) est aussi une ville où l’on sait faire la fête ! (…) L’offre lyonnaise est large et les établissements nocturnes variés. » A l’heure où la ville semble vouloir étouffer un milieu de la nuit, déjà mal-en-point, on ne peut que rire jaune…

Quand on approfondit notre recherche sur les établissements gays à Lyon, à notre grande surprise, seulement deux noms apparaissent!! Il s’agit de deux bars: l’un gay, Le Forum, l’autre lesbien, Le Domaine.

Etrange tout de même qu’aucun autre établissement n’apparaisse, alors que la ville dispose (encore) d’une quinzaine  de bars et boîtes gays ou lesbiennes, et qu’elle soit considérée comme la ville la plus gayfriendly de France.

Mettez-vous à la place de touristes étrangers, nombreux en ce début décembre avec les festivités de la fête des lumières, et qui voudraient sortir et profiter de la vie nocturne lyonnaise… Constat amère: la ville ne propose rien à ceux-ci… La Mairie de Lyon lancera-t-elle un site web dédié à la vie nocturne, à l’instar de Paris et son site parisnightlife.fr, récemment ouvert?  Rien n’est moins sur.

Commentaires

8 commentaires sur “Lyon ne possède que deux établissements gays!”
  1. ninou07 dit :

    J’ai mon idée sur la chose, car je bosse moi-même dans un Office de tourisme (en Ardèche)…

    Sachez donc que généralement, nous ne faisons la promotion que des adhérents à l’Office de tourisme, car ils ont fait le choix volontaire de verser une cotisation à la structure, pour soutenir son action et bénéficier des services qu’elle propose (notamment l’apparition sur un site Internet ou dans les dépliants, ou la possiblité de mettre des plaquettes à disposition du public en libre-service dans l’espace d’accueil, etc !). C’est ce qu’on appelle vulgairement le « donnant / donnant ».

    Peut-être donc que les deux bars « Le Forum » et « Le Domaine » sont adhérents, mais pas les autres établissements LGTB de Lyon… c’est probablement aussi simple que cela ! (et cela justifierait qu’ils n’apparaissent pas sur le site de l’Office de tourisme de Lyon !). Dans ce cas, inutile de casser du sucre sur le dos de l’Office de tourisme, il n’y a pas là matière à polémiquer ! (même si, étant gay, je préférerais également que la vie nocturne lyonnaise LGTB soit mieux mise en valeur).

    ninou07

  2. Valou dit :

    Je ne pense pas que les touristes cherchent reellement des établissements sur ce site…. Moi j’irai plutôt tapper gay Lyon dans google… Un autre truc sur le site: en bas a gauche il y a une rubrique « Lyon ville gayfriendly »… plutôt cool même si proposer seulement deux etablissements après cela semble alors ridicule!

  3. Concernant les établissements gay lesbien… L’office de tourisme de Lyon mais en avant le ridicule ((( Guide Gay Lyon ))) paru l’année dernier instauré par l’office de tourisme et la ville de lyon se qui explique le non développement de cette rubrique sur le site ( surement beaucoup trop voyant sur ce dernier ) Veut-on cacher les établissements gay ? et pour ne pas les révolter les inscrires sur un ridicule guide sectaire …. question a creuser … NOUS AVONS SORTIS LES PELLETEUSES

  4. ninou07 dit :

    Les pelleteuses sont sorties… et les fautes d’orthographe aussi ! lol :)

  5. Roo cava ^^ c l’énervement lol

  6. Thib69 dit :

    quoi qu’il en soit, la communauté gay à lyon reste tabou! des établissements petits et discrets, une mort proche de la vie gay nocturne. Comme pour nous tenir à l’écart et nous effacer petit à petit. Une honte pour une des plus grande ville ‘gayfriendly’.

  7. Micka dit :

    Ayant vécu et débuté ma vie gay à Montpellier, je suis étonné qu’on puisse qualifier Lyon de « ville la plus gayfriendly »… Sur quel critères se base-t-on? Le seul bar un peu digne de ce nom (ça n’engage que moi) c’est le StationB, à la rigueur la Ruche qui me rappelle l’insolite à Paris… En guide de boîte gay : l’UC… Comme dit l’autre, ça fait pas bezef. Qui a soudoyé le redac’chef de Têtu pour obtenir ce classement? ;o)

  8. Com.ecrite dit :

    ça fait plaisir de lire ça, enfin je comprends, en théorie, c’est désolant, mais je suis ravi de voir que je ne suis pas le seul à penser que la communauté gay lyonnaise est morte. Pour avoir vécu le début des années 2000, je me rends compte a quel point ça a été le déclin ces dernières années. Pourtant la demande existe encore quand on voit à quel point les soirées garçonnière sont blindées.
    A quand une boite gay de la taille du ninkasi. ça en déciderait peut-être certains (dont moi) à sortir plus souvent.

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: