Les Lyonnais fêteront le mariage gay ce soir place Bellecour

visuel mariage gay lyon fête bellecour 23 avril 2013Ce mardi soir à 19h00, un grand rassemblement festif se déroulera place Bellecour pour célébrer la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. C’est en effet ce jour là, le 23 avril 2013, que l’Assemblée Nationale votera, en seconde lecture, cette loi pour l’égalité. Pour l’occasion, ce sont 47 organisations qui appellent à une manifestation festive, conviviale, populaire et revendicatrice place Bellecour.

L’adoption de cette loi, au delà des nouveaux droits qu’elle ouvre aux couples homosexuels, va mettre fin à un débat qui s’est progressivement éloigné de la notion d’égalité des droits. Il s’est politisé, radicalisé et a ouvert la boite de pandore de l’homophobie. Certains leaders d’opinion ce sont fait remarquer par leurs positions. Bien que se défendant d’être homophobes, leurs paroles, au plus au niveau de la république, en ont libérés d’autres, moins retenues. Aussi, depuis plusieurs mois, l’homophobie, la lesbophobie et le racisme s’affichent sans complexe dans les rues de Lyon. Les débats au Parlement ont démontré toute la mauvaise foi, le sexisme, l’homophobie et la lesbophobie d’un grand nombre de parlementaires de l’opposition, mais surtout leur dextérité sans pareille mesure à user des techniques d’obstruction parlementaire.

Comme le rappellent ces 47 organisations, ce vote sera donc une victoire contre le conservatisme et l’obscurantisme, la victoire de l’Egalité contre la négation et la haine de l’autre. Cette victoire est le fruit des combats que nous portons ensemble depuis plusieurs années. Elle s’inscrit dans la lignée des grands progrès sociaux, tels que le PaCS, le droit à la contraception, à l’IVG, au divorce, droits difficilement gagnés en leur temps mais largement admis aujourd’hui.

Cette loi n’enlèvera aucun droit aux familles hétéroparentales et aux couples hétérosexuels. Elle permettra, en revanche, aux familles homoparentales, à leurs enfants et aux couples homosexuels de bénéficier de plus de sécurité face aux aléas de la vie.

Pourtant, ce projet de loi est aussi une somme de renoncements (pluri-parentalite, PMA pour toutes les femmes, adoption et filiation hors mariage). Les associations gays lyonnaises regrettent que ce texte de loi reste incomplet: « Il ne répond ni aux besoins de tous les couples de personnes de même sexe ni à ceux de toutes les familles homoparentales. Il n’instaure toujours pas une égalité des droits entre tous les couples et toutes les familles ». Mais au regard de l’avancée sociétale qu’elle constitue, « c’est avec une indéniable satisfaction que cette loi est aujourd’hui accueillie ».

Ce mardi 23 avril, venez danser, venez faire la fête, pour montrer à tous ces conservateurs que nous avons déjà remporté une grande victoire et que nous ne les laisserons jamais occuper seuls l’espace public et la rue.

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: