Et si on (re)parlait Q?

Et si on parlait Q C copieVous avez loupé la première? L’association AIDES réédite le vendredi 2 avril 2010 cette fameuse rencontre informative garantie sans tabous! Conférence, débat participatif, groupe d’auto-support…  c’est un peu tout ça à la fois. Consacrée à l’anus sous toutes ses formes, « Et si on parlait Q ? » a pour objectif de répondre sans détour à un certain nombre d’interrogations tout en échangeant collectivement sur nos pratiques afin lever le tabou qui entoure le cul.

Car plusieurs constats s’imposent : Nous -les gays- apprenons notre sexualité le plus souvent sur le tas avec grosso modo nos 10 premiers amants. Un bon pote peut nous donner des conseils pour effectuer un lavement dans les règles de l’art. De même que la première sodomie relève le plus souvent du rite initiatique. Enfin, quid des répercussions des pratiques dîtes hard, et notamment du fist fucking, sur l’anus ?

Si l’on ajoute le fait que les gays soient particulièrement exposés aux risques d’IST, et notamment au VIH, apprendre et intégrer dans nos pratiques sexuelles les régles élémentaires de prévention est un impératif particulièrement contraignant.

« Et si on parlait cul ? » Une conférence-débat de AIDES « hors-les-murs »

Vendredi 2 avril à 20h30 au Forum Gay et Lesbien 17, rue Romarin Lyon 1 M° Hotel de ville

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com:

  • "Et si on parlait Q?" est la première conférence-débat de santé gay garantie sans tabous organisée par l'association AIDES, le 4 décembre au Stati ...

  • C'est à l'initiative de Cabiria, association lyonnaise de santé communautaire auprès des prostitués, que le dispositif ProstBoyz a été mis en plac ...

  • Projection - débat dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le sida - jeudi 3 décembre à 20H au Cinéma Opéra Avant Programme : ...

  • Samedi 17 avril, le collectif queer Middlegender rend hommage aux folles radicales du FHAR des années 70, avec GAZOLINE PARTY. "L’important c’es ...