En 2007, Sarkozy voulait plus de droits pour les gays

affiche-election-sarkozySecoué par les multiples polémiques concernant les séjours de ministres à l’étranger et la colère des magistrats, Nicolas Sarkozy s’exprimera ce soir sur TF1 dans l’émission « Paroles de Français ». Celle-ci n’est autre qu’un jeu de communication où le président apportera des « réponses » aux préoccupations des Français.  Proposée par l’Elysée, c’est la deuxième fois que TF1 programme cette émission politique. Elle intervient dans un contexte difficile pour le chef de l’Etat, qui ne cesse de chuter les enquêtes d’opinion.

Alors que les Français sont invités à l’interroger par Internet, plusieurs associations LGBT, dont TJENBÉ RÈD en ont profité pour lui poser les questions suivantes:

1°) Monsieur le Président de la République, en 2007, vous déclariez : «Je défendrai les droits de l’homme partout où ils sont méconnus ou menacés.» Alors qu’un militant ougandais homosexuel, David KATO, vient d’être assassiné, quelle est votre position sur l’attitude de l’État ougandais qui s’apprête à voter une loi condamnant à mort les personnes homosexuelles, les malades du sida et l’ensemble de leurs proches ?

2°) En 2007, vous déclariez : «Si vous êtes persécuté pour votre orientation sexuelle, vous devez pouvoir bénéficier du droit d’asile.» Vous avez depuis contribué à unifier les pratiques européennes sur le sujet : quelle est donc votre position sur l’attitude du Royaume-Uni qui s’apprête à expulser deux homosexuels ougandais, Brenda NAMIGADDE et Jamal ALI SAID, vers leur pays d’origine, au péril de leur vie ?

3°) En 2007, vous proposiez qu’un «contrat d’union civile» assure aux couples de même sexe l’égalité successorale, sociale et fiscale. Alors que le Conseil constitutionnel vient de rendre une décision qui légitime l’inégalité actuelle en ces domaines, quand prévoyez-vous de mettre en œuvre cet engagement ?

Il est peut probable que le président réponde ne serait-ce qu’à l’une de ces questions. Il est bien plus important de défendre les vacances de ses ministres et de communiquer sur son action. Justement, les français sont prêts pour plus de droits pour les gays. Qu’attend le président?

Commentaires

3 commentaires sur “En 2007, Sarkozy voulait plus de droits pour les gays”
  1. Valou dit :

    À dégager en 2012!

  2. emilie garcon dit :

    le 30 decembre 2010, michel mercier ministre de la justice a precise que pour le changement d’etat civil des trans il devait etre apporte la preuve de la sterilite des interesses…

    les droits des personnes lgbt n’est probablement pas a l’ordre du jour de notre bien aime president…

  3. olivier069 dit :

    … Faudra juste voir si la gauche va une fois de plus dégainer la machine à perdre ….

    … sans doute pas si ils proposent un candidat comme DSK.

    A suivre

Ton avis - ajouter un commentaire:

CAPTCHA image

C'est aussi sur GayinLyon.com: